cleopatre tamara lait d'anesse yourteDepuis l’antiquité, le lait d’ânesse est traditionnellement consommé par certain peuple, pour ses vertus dans les domaines de la BEAUTE et de la SANTE comme source de bienfait, de bien être et de vigueur.

Les vertus cosmétiques du lait d’ânesse étaient appréciées par les belles du temps jadis.
Cléopâtre reine d’Egypte entretenait sa grande beauté, la jeunesse et la souplesse de sa peau par des bains quotidiens au lait d’ânesse ainsi que Néfertiti et l’impératrice Poppée.

Elles n’hésitaient pas à faire suivre des troupeaux de 300 ânesses dans leurs déplacements afin de ne jamais manquer de ce précieux breuvage.
Le lait d’ânesse était également connu des anciens pour ses qualités thérapeutiques.

Les Grecs le considéraient comme un excellent remède, les Romains en faisaient une boisson de luxe, Hippocrate le recommandait pour toute sorte de maux, Buffon le mentionnait dans son « Histoire naturelle ». Hérodote résumait son effet par la formule « nutrit, roborat, alterat » c’est à dire « nourrit, fortifie, stimule »

Plus tard, François 1er (1494-1547), roi de France, éreinté par les guerres et les excès au cours de sa vie, suivra les conseils d’un médecin de Constantinople qui lui prescrit alors une cure de lait d’ânesse. Cette cure dit-on, fît des miracles : « Un jour d’une ânesse, Le lait me rendit la santé, Et je dois à cette circonstance, davantage aux ânes qu’à la Faculté. »

Pauline (1780-1825), sœur de Napoléon Bonaparte, aurait également eu recours au lait d’ânesse pour des soins de peau et pour entretenir sa beauté.

orphelinat lait d'anesse tamara yourte

Au XIXe siècle, dans les rues des grandes villes, des ânesses déambulent, conduites par des marchands qui préviennent de leur passage en criant: « Lait d’ânesse, du bon lait d’ânesse ! »

Le lait d’ânesse était consommé par les belles Dames qui s’emparent de ce breuvage singulier pour préserver l’éclat et la souplesse de leur peau.
Les plus pauvres n’en achetaient que pour un enfant malade ou un vieillard.

Dans les orphelinats de Paris, on faisait téter directement les bébés au pis de l’ânesse. Le lait d’ânesse de part sa composition est le lait le plus proche du lait maternel.

lait d'anesse tamara yourteDepuis quelques années, des éleveurs passionnés se sont mis à la production de lait d’ânesse avec transformation en cosmétiques : savons, cures de lait d’ânesse, laits corporel, crèmes de soins, laits de bain, masques de beauté, pastilles, liqueurs etc…
Et l’âne n’est plus comme avant, le bourricot taillable et corvéable à merci, il est choyé par ses éleveurs car il fournit un produit exceptionnel.