LE DOMAINE DE TAMARA

Producteur de lait d’ânesse BIO certifié par ECOCERT et fabriquant de savons et cosmétiques labellisé « Nature & Progrès »

bio99

L’élevage des ânesses est particulier. Il diffère de celui, plus connu, des vaches laitières par de nombreux aspects. Comme tout mammifère, la lactation est déclenchée par la naissance du petit. Cependant, contrairement à la vache, l’ânesse a une très faible capacité de stockage du lait. De plus, à l’image de ce qui se passe chez les humains, la lactation est déclenchée par la sécrétion d’une hormone (l’ocytocine), provoquée par la stimulation de l’ânon.

L’ânon est laissé exclusivement auprès de sa mère durant les deux premiers mois de sa vie. Ensuite, lorsqu’il commence à diversifier son alimentation, il est possible de le séparer  d’elle durant la journée. Ainsi, l’ânon conserve une alimentation lactée dans la soirée et  la nuit, tout en bénéficiant d’une alimentation solide dans la journée, adaptée  aux nécessités de sa croissance (herbe, foin et mélange de céréales).

L’ânesse produit en moyenne 5 litres de lait par 24 h mais seuls 1 à 1,5 litres sont récupérés par journée de traite, ce qui explique que le lait d’ânesse est un bien rare, car il est difficile et plutôt contraignant à obtenir, en effet, pour avoir du lait, il faut que l’ânesse garde son petit à vue et le rythme des traites s’accorde aux montées de lait toute les deux à quatre heures.

Chez nous, pas plus de 2 traites quotidiennes et toujours manuelles. Nos ânesses allaitantes ne sont pas traites tous les jours, nous adaptons la production de lait aux quantités nécessaires à la fabrication des produits.
Dans notre élevage, les ânesses ne sont gestantes qu’une année sur deux, elles s’occupent de leurs petits pendant pratiquement douze mois, puis les douze mois suivants elles sont à nouveau gestantes.

13920693_1409282629089000_2548365718373529790_n

tam et didi

diego

clem et diego

caro et tagada